Catégories
Religions et savoir

Pourquoi boycotter la France est la mauvaise réponse

«Je ne pense pas qu’il soit prudent de venir vous rendre visite en France avec votre tante… elle porte un hijab et elle aura du mal à se déplacer», ma mère a plaisanté nerveusement pendant que nous discutions des arrangements de voyage pour leur voyage.

"Bien sûr c'est sur! Comment peux tu dire ca? Il y a des femmes qui portent le hijab partout dans ce pays! » J'ai protesté en essayant d'apaiser ses inquiétudes.

Je vivais en France en tant qu'expatrié lorsque ma famille planifiait sa visite dans le pays l'année dernière. J'ai été surpris d'entendre les réserves de mes propres gens; il a ensuite mis en évidence les notions préconçues que les musulmans ont souvent sur les Français. «Ils détestent les musulmans!» «Ils sont racistes» «Ils insultent notre prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui)! ». La liste continue.

Ayant passé beaucoup de temps en France, au Québec et en Suisse-Romande, j'ai développé une affinité pour la culture, la langue et les gens français. Je ne me suis jamais senti marginalisé sur ces terres à cause de ma peau foncée, de ma foi musulmane ou de ma lutte sans fin avec la conjugaison française. Oui, je suis privilégié à bien des égards, mais cela ne nie pas la validité de mes expériences.

J'ai donc été naturellement décontenancé par la récente appels au boycott La France à la lumière des actions opportunistes et méprisables d'Emmanuel Macron. Si ces boycotts m'ont mis mal à l'aise, je peux imaginer à quel point le Français moyen aurait été encore plus offensé. La décision de Macron de politiser d'abord un crime indescriptible, puis d'insulter notre prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) était un geste déplorable. Il a exposé son vrai couleurs et nous a montré qu'il n'est qu'un autre politicien dédaigneux qui cherche à diviser, plutôt qu'à construire des ponts.

Aussi pitoyables que soient les actions de Macron, la réponse musulmane appelant au boycott de la France est-elle justifiée? Est-il juste de tenir la France entière coupable des propos de son président? Ne faisons-nous pas seulement avancer le discours «Nous contre eux» que veulent les extrémistes des deux côtés? Personne ne tient toute l'Amérique responsable des commentaires ridicules de Trump – pourquoi une norme différente pour la France?

La culpabilité collective est une maladie grave que nous devons surmonter. Nous devons arrêter de tenir un peuple responsable des actions de quelques-uns. Nous devons arrêter de blâmer un peuple pour les actions de ses ancêtres. Les entreprises françaises, qui emploient des milliers de musulmans à travers le monde, n'ont pas insulté le prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) – alors pourquoi les prendre à partie? Les musulmans français n'ont pas appelé à ces boycotts, alors pourquoi plaidons-nous pour eux? Si nous collectivisons et boycottons toute la France, en quoi sommes-nous différents de ceux qui tiennent tous les musulmans pour responsables des violences perpétrées par quelques-uns?

Nous devons abandonner la mentalité «nous contre eux»; cette idée paroissiale d’Islam contre l’Occident ou d’Islam contre la France. Nous devons adopter une vision du monde post-nationaliste où nous considérons tous les gens comme un, comme les nôtres. Il n'y a pas de «Eux» – tout est «Nous». C’est «nous» contre la haine, le sectarisme, les divisions et le racisme. C’est «nous» contre ceux au pouvoir, des deux côtés, qui cherchent à exploiter «nous» à des fins politiques et personnelles.

En tant que peuple, nous ne devrions jamais plaider pour des boycotts qui cherchent à créer des divisions et de l’animosité entre «nous». Les boycotts généralisés des consommateurs sont de courte durée et ont un impact minime malgré tout. Ce qui vit bien après le boycott, ce sont les sentiments de ressentiment, de haine et d'inimitié dirigés contre toute une nation. Notre prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) est un prophète pour tout le monde, pour le peuple français – notre peuple. Nous ne devons pas participer à des actions qui empêchent nos proches d'être réceptifs à son message.

Sachez que les dessins animés dérisoires ne retireront pas le rang de l'élu. L'un de ses miracles en ces temps modernes, c'est que ceux qui voulaient le dénigrer ont été incapables de réussir. Ses ennemis l'ont caricaturé encore et encore, mais aucune de leurs images n'est restée ou n'a été acceptée. Malgré toutes ces tentatives, le seul descripteur avec lequel il continue d'être universellement reconnu est celui de la prophétie. Vous lisez un titre: «L’artiste fait des images du prophète», et vous savez instantanément à qui «le prophète» se réfère, peu importe qui vous êtes. Sans réserve, le mot rappelle toujours la pensée d'un seul homme!

Même ceux qui ne croient pas en lui l'appellent «le prophète Mahomet» – les lèvres refusent de prononcer son nom avec autre chose que sa noble épithète. Alors, ne craignez pas le Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) rang – car celui qui est loué par les anges dans les cieux ne peut être rabaissé par des hommes modestes ici sur Terre.

Le message Pourquoi boycotter la France est la mauvaise réponse est apparu en premier sur MuslimMatters.org.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *