Catégories
Religions et savoir

Podcast: Les musulmans et le Fenty Fitnah | Avec Omar Usman et Khaled Nurhssein

Insha’Allah, vous et vos proches êtes en sécurité et en bonne santé. Puisse Allah swt nous protéger tous du COVID-19, Ya Hafidhet ouvrir la voie à notre croissance spirituelle, Ya Fattah Ya Rabb. Il ne fait aucun doute que nous vivons des temps très difficiles et de nombreux membres de notre communauté souffrent. En tant que tel, mon intention pour cette série en deux parties est de fournir des perspectives bénéfiques et des stratégies pratiques qui rendront votre voyage émotionnel plus sûr et plus facile, incha’Allah.

Et c'est sûrement un voyage. Nous sommes sur une très longue randonnée sur une montagne très escarpée. Et nous n'avons que deux choix sur la façon dont nous abordons ce défi: maladroitement ou habilement. Si nous portons des tongs et ne parvenons pas à emporter de l'eau et des collations, nous aurons du mal à atteindre le sommet. Et si nous le faisons, nous serons en très mauvais état. Si nous portons de bonnes chaussettes, des chaussures de randonnée robustes et que notre sac à dos est bien approvisionné, non seulement nous sommes susceptibles d'atteindre le sommet, mais aussi de l'atteindre en pleine forme. C’est ce que je veux pour notre communauté bien-aimée, incha’Allah.

En tant que musulmans, il est essentiel de se rappeler que le sommet ultime est l'au-delà. Vraiment, Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) est notre but et lui plaire est notre but. Vraiment, tout ce que nous faisons ou échouons à faire ici a un impact . Pour beaucoup de gens, ce haqq est beaucoup plus difficile à retenir et à actualiser lorsque leurs défis quotidiens sont intimidants. C'est pourquoi historiquement et traditionnellement, en temps de crise, les musulmans ont toujours cherché nasiha des sages. Imam Muhasibi, le père de Psychologie islamique, a développé cette belle science cruciale en réponse aux besoins humains de ses étudiants. Malheureusement, la perte de ces enseignements comme une tradition vivante répandue a contribué en grande partie aux problèmes de santé mentale généralisés qui affligent notre communauté depuis très longtemps, qui sont maintenant exacerbés par le COVID-19.

Soutenez MuslimMatters pour seulement 2 $ par mois

MuslimMatters est un service gratuit à la communauté depuis 2007. Tout ce qu'il faut, c'est un petit cadeau d'un lecteur comme vous pour nous permettre de continuer, pour seulement 2 $ / mois.

Le Prophète (SAW) nous a enseigné que les meilleures actions sont celles qui sont faites de manière cohérente, même si elles sont petites.
Cliquez ici pour soutenir MuslimMatters avec un don mensuel de 2 $ par mois. Réglez-le et collectez les bénédictions d'Allah (swt) pour le khayr que vous soutenez sans y penser.

Voici une bonne métaphore. La science de la nutrition nous enseigne notre corps, les propriétés des différents aliments, ce qu'il faut éviter pour prévenir les maladies et les nutriments essentiels que nous DEVONS ingérer pour atteindre une santé physique optimale. De même, la science de la santé mentale nous enseigne notre cœur et notre esprit, l'impact d'activités spécifiques, ce qu'il faut éviter pour prévenir la maladie et les nutriments psychologiques vitaux que nous DEVONS ingérer pour atteindre une santé mentale optimale. Le manque de connaissances sur la psychologie islamique et l'absence des nutriments psychologiques vitaux ont fait des ravages dans notre communauté. Les histoires que j'entends vous choqueraient probablement. Ils vous briseraient certainement le cœur. Surtout les histoires de nos jeunes, qui sont ma priorité absolue. Insha’Allah, le réveil du COVID-19 nous pousse à récupérer en masse cette partie perdue de notre héritage spirituel, afin que nous puissions récupérer notre vitalité et notre noblesse en tant que Ummah de Muhammad ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui).

Pour continuer avec la métaphore. Travailler en tête-à-tête avec un nutritionniste expérimenté est très différent de lire un livre sur la nutrition. Avec le premier, votre programme nutritionnel est spécifiquement conçu pour votre problèmes, défis, habitudes et tempérament particuliers. La même chose est vraie en matière de santé mentale. Je dois donc gérer vos attentes honnêtement et honorablement en disant qu'il ne m'est pas possible de faire en deux articles pour le grand public ce que je fais en tête-à-tête dans mon cabinet privé en tant que psychothérapeute, coach de vie et mentor spirituel . Vraiment, il existe une alchimie palpable, puissante et basée sur la fitrah qui ne peut se produire que lorsque deux cœurs humains se connectent en temps réel. Cela dit, de la même manière que la lecture et l'apprentissage de la nutrition sont très bénéfiques, il en va de même pour la lecture et l'apprentissage de la santé mentale, surtout maintenant.

Travail Habilement avec des émotions difficiles

Nul doute que COVID-19 a déclenché un large éventail d'émotions très difficiles. Les gens sont aux prises avec une anxiété énorme, l'incertitude, la peur, la tristesse, la solitude, la dépression, l'impuissance, le désespoir, la colère, la frustration, la confusion, le chagrin, le désespoir et, dans certains cas, une crise de foi à part entière. Alors laissez-moi vous expliquer un peu les émotions et comment travailler avec elles habilement.

L'un des principes fondamentaux de la psychologie cognitivo-comportementale est appelé «Recadrage».

C'est le processus de délibérément penser différemment sur notre situation. Recadrer. Le fait est que la lentille à travers laquelle nous voyons nos circonstances fait toute la différence dans le monde dans la mesure où nous nous sentons. Les pensées sont comme les roues avant de la voiture et les sentiments sont comme les roues arrière. Nous devons être dans le siège du conducteur, direction intentionnellement. Quelle que soit la façon dont les roues avant tournent, les roues arrière suivent. Il est donc crucial de prêter attention à nos pensées à chaque instant et de s’assurer qu’elles sont alignées sur le Coran et la Sunna. L'esprit est comme un muscle qui DOIT être entraîné par des exercices spécifiques, et notre tradition est riche en techniques pour le faire. Vraiment, nous devons aller régulièrement au gymnase spirituel. Le levage lourd de muhasiba (auto-évaluation) et muraqaba (pleine conscience / méditation) ne sont pas facultatifs. Si ceux-ci ne font pas déjà partie intégrante de votre pratique spirituelle, le moment est maintenant venu de les reprendre. Tu seras tellement heureux de l'avoir fait!

Voici une bonne métaphore. Si vous êtes une patate de canapé de longue date, même une volée d'escaliers vous laisse souffler et bouffer. Si vous êtes en bonne forme, vous pouvez facilement faire du jogging autour du bloc. Si vous êtes en pleine forme, vous êtes capable de franchir les obstacles comme une gazelle. Pour beaucoup, COVID-19 a été comme demander à une patate de canapé de courir un marathon. Nous devons donc nous mettre dans la meilleure forme spirituelle possible le plus rapidement possible. À cette fin:

L'exercice de centrage

Chaque fois que vous remarquez que vous vous sentez triste, anxieux, craintif, en colère, désespéré, impuissant, impatient, frustré, confus ou déprimé, voici ce que vous devez faire.

  • Éteignez vos appareils et placez-les dans une autre pièce.
  • Fermez votre porte et inscrivez un «Veuillez ne pas déranger» signer sur la poignée de porte. Poser.
  • Ferme tes yeux. Tournez votre attention sur votre cœur. Souvenez-vous du Hadith Qudsi, «Le ciel et la terre ne peuvent pas me contenir mais le cœur de mon fidèle croyant est là où je réside.» En vérité, Allah est plus proche que notre veine jugulaire. (50:16)
  • Prenez quelques respirations lentes et profondes. À l'expiration, récitez silencieusement «La illaha». Sur l'inspiration, récitez silencieusement «il Allah». Après quelques minutes, remarquez le changement de votre état. Remarquez le lien profond entre le «soi» et le «souffle», non seulement de manière expérientielle, mais aussi étymologiquement. Ils dérivent tous deux de la même racine arabe, translittérée nfs.
  • Lorsque vous êtes centré, revoyez mentalement ce à quoi vous pensiez et qui a donné lieu à des émotions difficiles. Ensuite, faites une «recherche et remplacez», en remplaçant délibérément et intentionnellement vos pensées sombres par la Lumière du Coran ou Hadith. Voici un exemple: Recherche: "Je ne m'en sortirai jamais." Remplacer: "Allah n'impose jamais à une personne plus qu'elle ne peut supporter." (2: 286)

En tant qu'individus, nous avons chacun nos propres pensées sombres. MAINTENANT est le meilleur moment pour les réparer. Je vous encourage avec amour à obtenir un journal vierge, de sorte que chaque fois que vous faites l'exercice de centrage, vous puissiez noter ce que vous avez observé, ce que vous avez appris sur vous-même. Écrivez chaque pensée sombre, puis notez chaque Rx de Lumière du Coran ou de la Sunnah. Avoir un journal personnel vous donne un moyen concret de renforcer vos nouveaux schémas de pensée.

Nous savons par nos neurosciences que le cerveau humain possède «Neuroplasticité», qui est la capacité à être façonné, moulé, changé. En tant que tel, plus vous pratiquez l'exercice de centrage, plus vos schémas de pensée changeront. C'est ainsi qu'Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) nous a créés, mash’Allah! C’est vraiment incroyable de réaliser que le Coran qui nous a été donné fournit la Lumière sur la Lumière du Seigneur des Mondes. Et la Sunnah est cette Lumière pleinement actualisée à la perfection, mash’Allah. Le fait est que, quelle que soit l'obscurité d'une pièce, si nous n'allumons qu'une seule bougie, elle illumine l'espace. Mash’Allah!

Parents, une fois que vous aurez compris l'exercice de centrage, veuillez l'enseigner à vos enfants! Insha’Allah, faites-en la nouvelle normalité dans votre foyer, transformant la discorde et la colère en harmonie et en paix.

Dites «Ameen!»

Rappels divins

Dans la mesure où le recadrage du COVID-19 au sens large, je vous propose cet objectif, ce rappel divin, avec beaucoup d'amour. Puisse-t-il faire passer votre état d'amertume à plus fort. Mes sœurs et frères bien-aimés, Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) est notre lapin, notre professeur, et COVID-19 est le test que nous avons tous reçu. Chaque être humain sur la planète. Nous nous sommes tous réveillés un jour, sommes entrés dans la salle de classe de Life et avons reçu un quiz. Le but est de nous montrer les endroits où nous n’avons pas été préparés. C'est bien! Parce que la trompette va absolument sonner, et nous voulons sûrement être prêts. Tant que nous respirons, nous avons le temps de nous préparer. C'est bien!

Dites «Ameen!»

Bien-aimés, nous avons l'incroyable privilège d'être les étudiants de Celui qui sait tout, y compris The Future et The Unseen. C’est très mauvais adab de remettre en question les méthodes d’enseignement de notre professeur ou de se plaindre de ne pas aimer le test.

Ce fut l'erreur fatale de Bani Israel que l'on nous rappelle 17 fois par jour de ne pas imiter. Au contraire, ce que nous voulons nous demander, c'est: «Que dois-je faire pour réussir ce test avec brio, pour réussir cet examen?» Notre beau Coran nous enseigne: "Ce n'est pas sans but que Nous avons créé le ciel et la terre et tout le reste." (38:27) Cette pandémie n'est pas un événement aléatoire. Il a un but divin. Il y a là une signification profonde.

Il y a aussi d'énormes rahmah dedans. Notre beau Coran nous enseigne: «… Ma miséricorde embrasse tout.» (7: 156) Le Médecin Divin a dispensé ce médicament amer pour nous guérir. Guérir le monde entier de ses déséquilibres et injustices de longue date. Ce n'est sûrement pas un accident, le moment du COVID-19 par rapport au meurtre de George Floyd et la réponse mondiale qu'il a galvanisée. Sûrement, chaque être humain veut et mérite de respirer.

COVID-19 est un appel au réveil pour le monde entier. Notre devoir en tant qu'étudiant est d'être pleinement présent à chaque instant, de pratiquer la pleine conscience (muraqaba), afin que nous puissions être profondément réceptifs aux leçons que nous sommes censés apprendre (muhasiba). "En effet, Allah ne changera pas la condition d'un peuple tant qu'il n'aura pas changé ce qui est en lui-même. (13:11) Bien-aimés, MAINTENANT est le moment de la tawbah globale (repentir). En tant que Ummah de Muhammad ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui), ceci est notre mission divine, individuellement, collectivement, institutionnellement.

Ma vision et mon engagement personnel sont que nous nous retrouvons plus forts et meilleurs que jamais de l’autre côté de la situation, incha’Allah. Je peux le dire avec une grande confiance car avant tout, je sais que COVID-19 ou pas COVID-19, Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) n'est pas en faillite! La présence de The Presence, la puissance des Noms et Attributs, sont plus robustes que jamais.

Nous sommes appelés à reconnaître notre orgueil et à tourner nos cœurs dans l'humilité vers Celui qui est en charge, celui qui appelle les coups, vers celui dont nous nous rendons au décret. Humblement. Facilement. Insha’Allah, MAINTENANT est le moment de actualiser la dernière partie de Hadith Jibreel sur qadr. Le fait est que ce qui se passe autour de nous est ce qui se passe, et c’est toujours entre les mains d'Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il). La façon dont nous réagissons à ce qui se passe dépend entièrement de nous.

Ce que je veux pour notre communauté, c’est la meilleure réponse possible, la réponse la plus habile et la plus belle, la réponse qui profitera au maximum ici et par la suite, incha’Allah.

Je peux aussi le dire avec une grande confiance car à maintes reprises, en travaillant avec des réfugiés musulmans qui ont traversé des traumatismes horribles, j'ai vu de mes propres yeux à quel point les êtres humains sont absolument incroyables. Quelle résilience. Comme c'est courageux. Comme c'est créatif. Comme il est capable de transformer le chagrin en joie, les citrons en limonade, le compost en roses. C'est ce que je veux pour vous, mes sœurs et frères bien-aimés.

Nul doute que lors de tout voyage long et pénible, en plus d'avoir le bon équipement et les bonnes fournitures, avoir un guide expérimenté fait toute la différence. Il y a des terrains dangereux que vous voulez éviter et de magnifiques panoramas que vous ne voulez pas manquer. Dans mon expérience de plusieurs décennies, j'ai observé que les êtres humains s'épanouissent quand on nous donne les bons outils et l'encouragement affectueux pour les maîtriser. Alors laissez-moi vous donner maintenant quelques conseils très pratiques pour vous aider à naviguer habilement, afin que vous puissiez extraire de ces précieux jours de votre vie ce qui significatif et transformationnel.

Stratégies pratiques

Lorsqu'il s'agit de protéger notre santé physique contre la pandémie, nous devons prendre certaines mesures. De même avec notre santé mentale. À ce titre, voici quelques stratégies pratiques, tirées de milliers de pages de recherche et de décennies d'expérience. Je me concentre sur les parents, dont le travail n'a jamais été aussi difficile. Et avec la nouvelle année scolaire qui approche à grands pas, cette orientation est extrêmement opportune.

Limites: Définissez des limites claires quant à l'endroit et au moment où les appareils peuvent être utilisés. Ceci s'applique à toutes les personnes dans la maison, les enfants et les parents. Parents, en tant que votre aîné qui vous aime, je vous rappelle que VOUS êtes le PDG de votre maison. VOUS êtes le décideur politique. Tu es responsable. PAS vos enfants ou leurs appareils. Alors prenez en charge!

  • Aucun appareil pour les enfants de 0 à 3 ans. Ces directives proviennent de l'American Pediatric Association.
  • Aucun appareil à table * ou dans les chambres.
  • Aucun appareil avant Fajr. Mieux encore, après le petit déjeuner.
  • Tous les appareils sont rangés 1 à 2 heures avant le coucher. Branché dans la cuisine pour recharger.
  • Limitez le divertissement en ligne et la socialisation à 1 heure / jour MAX.
  • Planifiez des jeûnes technologiques d'une demi-journée par semaine et de 1 à 2 jours complets par mois, le week-end.
  • Un film occasionnel en famille est bien le week-end. Choisissez quelque chose de significatif, de stimulant, de stimulant et qui vous ouvre le cœur. Pop du pop-corn. Faire du thé. Passez ensuite un moment privilégié pour vraiment parler ensemble de votre expérience. * Prendre l'habitude des conversations en face à face en temps réel est crucial. Si vous commencez quand vos enfants sont jeunes, cela jettera une base solide pour leur adolescence, quand ils ont désespérément besoin d'adultes sages, dignes de confiance et attentionnés qui savent vraiment comment Ecoutez du coeur.

La nature: Passer du temps dans la nature est la meilleure chose que vous puissiez faire pour vous-même et avec votre famille. Il existe une multitude de données sur les effets de la réduction du stress à l'extérieur, en particulier dans les bois. Il existe également de nombreuses données sur les bienfaits de l'exercice, non seulement pour la santé physique, mais aussi pour la santé mentale. Compte tenu de toute la position assise supplémentaire que tout le monde fait pendant le COVID-19, l'exercice régulier n'est pas facultatif.

De plus, si vos enfants sont scolarisés à domicile et que vous travaillez à domicile, tout le monde aura sûrement besoin d'un peu de répit, d'un espace physique et émotionnel les uns des autres, quelque temps chaque jour dans la solitude, débranché de leurs appareils. Passer du temps seul dans la nature est la solution parfaite.

Pour les activités familiales, débranchez-vous de vos appareils et profitez de ces délicieuses expériences. Ils engendreront une immense admiration (khushu ») et approfondissez votre connexion de cœur avec votre Rabb, Celui qui vous a créé et toute la beauté autour de vous. Subhan’Allah.

  • Faites une promenade en famille de 15 à 30 minutes tous les soirs après le dîner avant les devoirs.
  • Faites de la randonnée, du vélo, du patin à roues alignées, du kayak, du cerf-volant ou du camping le week-end.
  • Installez des mangeoires à oiseaux dans votre jardin. Apprenez leurs noms et identifiez leurs chansons.
  • Sortez tous les soirs pour regarder les étoiles. Apprenez les noms des constellations.
  • Regardez autant de levers et couchers de soleil, de levers de lune et de couchers de lune que possible.

En tant que musulmans, notre adoration est guidée par les cycles naturels qu'Allah a mis en place. Le soleil est notre horloge. Cela nous dit quand prier. La lune est notre calendrier. Il nous indique quand le nouveau mois commence. Observer la lune est un acte d’adoration, mash’Allah.

Rappels divins

Notre beau Coran enseigne:«Nous leur montrerons Nos Signes (ayat) dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il devienne clair pour eux que ceci (le Coran) est la vérité.» (Fussilat 41:53)

Dans cet ayah, on nous apprend les deux belles portes du sacré: le macrocosme de l'univers et le microcosme du soi. Ces deux passerelles s'ouvrent sur le expérience directe de la présence d’Allah.

En tant que musulmans, nous avons été invités à passer du temps dans cette dunya en compagnie de Celui qui est l'amour (al-Wadud). Celui qui fait la force (al-Aziz). Celui qui est la paix (as-Salaam). Et ainsi de suite. Quoi de plus bénéfique en cette période de crise? Hélas, invoquer notre lapin par ses plus beaux noms, avec urgence et sincérité, est l'une des leçons que nous devons tirer du COVID-19. Ma prière pour notre communauté est que les gens ne gaspillent pas l’opportunité de se connecter de manière profonde, significative et intime avec Allah, car ils ne peuvent pas poser leur téléphone ou éteindre leur ordinateur. Insha’Allah, je vais aborder le sujet de la dépendance numérique dans le deuxième article, car il joue un rôle énorme en ce qui concerne les problèmes de santé mentale.

Clôture Du’a

Ya Habibi Ya Allah. Veuillez nous accorder des océans de force et des montagnes de force Ya Sabur Ya Aziz. Puissions-nous être de beaux étudiants consciencieux qui s'efforcent de toutes nos forces dans le jihad al akbar de passer ce test avec brio, de réussir cet examen. Puissions-nous, la Ummah de Muhammad ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui), aimez-vous les uns les autres comme il nous aime et fortifiez-vous les uns les autres à chaque étape du chemin. Puissions-nous nous retrouver plus forts et meilleurs que jamais de l'autre côté du COVID-19, en récupérant le standard d'Insan Kamil comme l'indice par lequel nous mesurons nos vies. Ya Dhal Jalali et Ikram.

Dites «Ameen!»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *