Catégories
Religions et savoir

L'histoire de Bal'am ibn Ba'ur et de la première fitna de Bani Israël à travers les femmes

Vide

Assalamu Alaikum wrwb,

Aujourd'hui, je voudrais vous raconter une histoire intéressante que j'ai rencontrée en étudiant un hadith dans Muslim Shareef. C'est le premier procès de Bani Israël qui s'est déroulé par Woman.

C'est le hadith:

الثاني: عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه عن النبي صلى الله عليه وسلم قال: « إن الدنيا حلوة خضرة, وإن الله مستخلفكم فيها فينظر كيف تعملون, فاتقوا الدنيا واتقوا النساء; فإن أول فتنة بني إسرائيل كانت في النساء ”((رواه مسلم)).

Abu Sa’id Al-Khudri (qu’Allah soit satisfait de lui) a rapporté: Le Prophète (ﷺ) a dit: «La vie du monde est douce et verte. Allah fait de vous des générations qui se succèdent afin qu'Il puisse vous éprouver dans le respect de vos actions. Alors méfiez-vous des séductions du monde et de celles des femmes. Le premier procès de Banu Israel s'est déroulé à travers des femmes ».

(Musulman).

Alors quel était le premier procès de Banu Israël c'était à travers les femmes?

Il y avait un homme du nom d'al Bal'am ibn Ba’ur à l'époque du prophète Musa. C'était un homme dont les prières étaient très souvent exaucées. Parce qu'il connaît le grand nom d'Allah (ism a’zam). À un moment donné. Le prophète Musa s'avança avec une grande armée pour combattre le jabbarun et campa à un endroit de Banu Kiran à Shaam.

La tribu de Bal’am est venue vers lui et lui a demandé: «Musa est venu ici avec une énorme armée pour nous tuer et nous chasser de cet endroit. Alors, maudissez-le pour qu'il s'en aille d'ici. Bal m'a dit: «Vous ne savez pas ce que je sais. Comment puis-je maudire un prophète d'Allah et ses disciples. Si je fais cela, je serai miné dans les deux mondes. Mais, ils ont persisté et ont plaidé avec lui
maudire sans cesse le prophète Musa AS.

Enfin, Bal, je reconnais: «Je chercherai la direction d’Allah à cet égard et j'attendrai son commandement. Alors je déciderai.

Bal 'am n'a jamais rien fait sans faire istikharah (qui consiste à rechercher la direction d'Allah). Alors, quand il a fait cela, il a rêvé qu'il ne devrait jamais prier contre le Prophète et les croyants avec lui. Ainsi, Bal ’am a informé sa tribu qu’il n’était pas prêt à les obliger. Mais ils n'ont pas cédé. Ils lui ont apporté des cadeaux précieux, l'ont supplié et ont pleuré amèrement et à la fin, ont réussi à le contraindre. Il a été piégé. Il monta sur son âne et se dirigea vers le mont Jistan pour maudire le prophète Musa AS dont l'armée était dressée près de lui.

Son âne a trébuché plusieurs fois en chemin mais il l'a battu pour reprendre le voyage. Ces choses se sont prolongées et Bal’am aussi était épuisé de ramasser l’âne à chaque fois qu’il tombait. Puis Allah permet à l'âne de parler. Il disait: «0 Bal 'am, idiot! Tu ne vois pas où tu vas? Vous me faites avancer mais les anges me repoussent! Bal 'suis entendu. l'âne, mais au lieu de prêter attention, il en descendit et le laissa là, marchant à pied. Il a escaladé la montagne et a commencé à maudire. Cependant, chaque fois qu’il avait l’intention de nommer le prophète Musa As et sa tribu, sa langue prononçait le nom de sa propre tribu au lieu de Banu Isra’il.

Son peuple a protesté et il les a convaincus qu’il avait appelé le nom de Banu Isra’il mais que sa langue avait pris leur nom. Malgré cela, Bal ’am n’a pas renoncé. Il a essayé de maudire jusqu'à ce qu'il fasse face à la punition et sa langue a émergé pour se poser sur sa poitrine. Puis il a été perplexe et a déploré qu'il ait été ruiné dans les deux mondes, mais il a persisté, "Nous devons maintenant penser à un moyen d'éliminer les Banu 'Isra'il."

Puis il a suggéré à son peuple. «Parez superbement vos femmes. Laissez-les porter certaines choses entre leurs mains et faites semblant de les vendre. Ils devraient rejoindre l'armée de Banu Isra'il en tant que vendeuses. Conseillez-leur d'attirer les Banu Isra'il et de se soumettre à quiconque les invite. Même si l’un d’eux commet la fornication, vous aurez du succès. Ils l’ont fait, lorsque les femmes sont allées au Banu Isra’il, l’une d’elles a captivé l’un de leurs chefs zamzam ibn Shalum. Il la prit par les mains au prophète Musa AS et
demanda: «Dites-vous qu'elle m'est interdite?» Il a dit oui!" Mais, Zamzam a dit: "Je ne vous obéirai pas à son sujet" et il l'a prise à son sujet "et il l'a emmenée dans sa tente ici, il a commis la mauvaise action.

Cela l'a fait! La colère d'Allah est descendue sur eux. En peu de temps, soixante-dix mille de leurs hommes sont morts. Fahas le petit-fils du prophète Harun AS et un homme géant qui était aussi le garde du prophète Musa AS a pris son arme et s'est précipité vers la tente de zamzam et, en un clin d'œil, il a mis à mort à la fois zamzam et sa maîtresse. , disant: "Allah nous a détruits à cause de cet homme!" Dès qu'ils ont été tués, le châtiment leur a été retiré.

Référence: Musulman – Livre 1, Hadith 70, Mishkat Shareef-3086

Comment avez-vous aimé l'histoire? Faites-nous savoir dans la zone de commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *