Catégories
Religions et savoir

L'Arabie saoudite envisage-t-elle d'annuler le Hajj 2020

journal du hajj 2015

Les autorités saoudiennes envisagent d'annuler la saison du Haj pour la première fois depuis la création du Royaume en 1932, après que le nombre d'infections à coronavirus a dépassé les 100 000, a déclaré un haut responsable du ministère saoudien du Haj et de la Omra au journal britannique. Financial Times.

«Le cas a été soigneusement étudié et divers scénarios sont envisagés. Une décision officielle sera prise d'ici une semaine », dit le fonctionnaire.

Le pèlerinage, qui est prévu pour la fin juillet de cette année, est l'un des plus grands rassemblements religieux au monde, avec plus de deux millions de pèlerins visitant le Royaume pour effectuer des rituels islamiques.

L'Arabie saoudite pourrait envisager de réduire considérablement le nombre de pèlerins arrivant pour Haj.

En plus de son importance dans l'Islam, le pèlerinage est également une source majeure de revenus étrangers pour Riyad. "Les données officielles montrent que le Hadj et le pèlerinage de la Omra pendant toute l'année rapportent au Royaume environ 12 milliards de dollars par an", a rapporté Reuters.

En mars, alors que les cas de COVID-19 commençaient à augmenter, l'Arabie saoudite a demandé aux pays de suspendre leurs plans Haj et a suspendu le pèlerinage de la Omra.

Reuters a noté que certains responsables saoudiens font pression pour annuler le Haj de cette année. Reuters a cité deux responsables disant que l'Arabie saoudite ne pourrait autoriser que le "nombre symbolique" de pèlerins cette année pour Haj, avec des restrictions telles qu'une interdiction des personnes âgées et des contrôles de santé supplémentaires.

Reuters a rapporté: «Avec des procédures strictes, les autorités pensent qu'il est possible de autoriser jusqu'à 20% du quota régulier de pèlerins de chaque pays. »

Le Comité Haj de l'Inde a annoncé: «Il y a peu de chances que le Haj 2020 ait lieu. Même ceux qui ne demandent pas d'annulation obtiendront un remboursement complet. » En moyenne, environ 200 000 personnes originaires de l'Inde se rendent chaque année à Haj en Arabie saoudite.

Indonésie, le pays avec la plus grande population musulmane du monde, a annulé la participation de ses citoyens au Haj, notant que "les autorités saoudiennes n’ont pas fourni de certitude". Environ 220 000 personnes d'Indonésie participaient chaque année au Haj.

Singapour a également reporté sa participation au Haj.

Une décision d'annuler ou même de réduire le Haj serait un coup dur pour l'Arabie saoudite, compte tenu de ses plans visant à accroître sa capacité de tourisme religieux. "Un plan de réforme économique du prince héritier Mohammed bin Salman vise à augmenter la capacité de la Omra et du Haj à 30 millions de pèlerins par an et à générer 13,32 milliards de dollars de revenus d'ici 2030", a rapporté Reuters.

Réf: Gulf News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *